Kristi, la joie du mouvement

Pas de doute Kristi est 100% californienne. Sa blondeur, son sourire, sa silhouette et son accent sont à croquer. Pleine de vie, elle incarne, cet état d’esprit healthy typiquement West coast. Et ses choix de vie la placent d’office dans la catégorie des Belles personnes. Ado, elle s’entraîne sans relâche pour devenir tenniswoman professionnelle. Des blessures l’obligent à changer de cap. Cette native de Santa Barbara, s’essaye alors au design paysager avant d’entamer une carrière de chef veggie à Los Angeles. Aujourd’hui Bordelaise, Kristi a trouvé son équilibre grâce au pilates. Une pratique qu’elle enseigne avec passion. Rencontre. 

 

Comment as-tu découvert le pilates ? Jeune, je pratiquais le sport de manière intensive. D’abord la gym puis le tennis. Objectif : poursuivre une carrière professionnelle. Mais les blessures m’ont obligée à repenser mes choix de carrière. J’avais des douleurs constantes. C’est à ce moment que j’ai entendu parler de la méthode pilates. Je suis allée à un cours, pour voir. J’ai tout de suite senti que c’était une technique super bien pensée qui prenait réellement en compte l’anatomie et les besoins du corps. Au bout de cinq séances, les douleurs s’étaient déjà apaisées. J’étais convaincue !

A quel moment as-tu pensé : « c’est fait pour moi, je veux devenir prof de pilates » ? Il m’a fallu beaucoup de temps avant d’envisager cette possibilité. A Los Angeles, plusieurs de mes copines se sont lancées. Moi, je me disais  : « Je ne suis pas capable, je ne suis pas enseignante. Moi, je suis l’athlète ». Entre temps, j’ai déménagé en France et j’ai arrêté le pilates. C’est au bout de quelques années, à Paris, alors que je faisais tout autre chose, que le pilates est revenu à moi.

Comment ? Par hasard. Une de mes voisines me parle de ses cours de pilates et me propose de l’accompagner. Après quelques mois, le professeur me fait une proposition inattendue. Il est amené à faire des déplacements à l’étranger et souhaite former des élèves pour le remplacer pendant ses absences. A l’époque, j’étais chef chez des particuliers. Mais ça ne me plaisait plus. J’avais besoin de changement. Je me suis dit « Pourquoi pas ? ». Quelques semaines plus tard, je suivais un programme de formation de la Body Balance University au studio A – Lyne à Paris.

J’imagine qu’il y a autant de manières d’enseigner le pilates qu’il y a de professeurs. Comment définirais-tu ton style ? Personnellement, je pratique et enseigne un pilates très athlétique et énergique. Je suis dans la dynamique du mouvement, la fluidité des enchaînements. J’aime les exercices qui demandent de la concentration et qui engagent vraiment les muscles. A Santa Barbara, mes cours étaient réputés pour être exigeants. « Pendant les cours de Kristi, il faut vraiment se donner, se concentrer », racontait la rumeur.  J’ai toujours adoré le mouvement. J’ai pratiqué le sport de manière très intense. Je me suis calmée avec les blessures mais j’ai toujours besoin d’un certain dynamisme. C’est ce qui m’apporte satisfaction et apaisement.

 

IMG_1734

Quels bienfaits retires-tu de ta pratique du pilates ? Et que souhaites-tu transmettre en enseignant cette discipline ? La pratique en elle-même m’apporte une grande satisfaction ! Quand je fais du pilates, je suis à fond. Plus rien n’existe autour ! Et c’est cela, que je souhaite le plus transmettre à mes élèves : la joie du mouvement !  Après une séance, je me sens comme si j’avais fait quelque chose de bien pour ma journée et pour mon corps…. Cette technique est incroyable en terme de bénéfices pour la santé. Pourquoi ? Parce que l’on travaille beaucoup avec la respiration. Cela provoque des micro-massages internes qui stimulent les organes et leur permet de mieux fonctionner. Grâce au pilates, ma circulation sanguine, ma digestion, ma posture se sont considérablement améliorées. Autres bienfaits : la souplesse et l’équilibre. Tout le monde ne le sait pas mais avec l’âge, on perd en équilibre. C’est très important de le travailler.

Des projets, des envies pour les mois à venir ? Depuis quelques mois, je travaille à la création d’un studio de pilates en ligne. Proposer sur Internet des enchaînements qui permettent de travailler tout le corps et surtout de redécouvrir la joie du mouvement : le rêve de plusieurs années ! J’ai déjà enregistré quelques dizaines de séries. Pour commencer, je souhaite mettre à disposition de mes abonnés une bibliothèque d’une centaine de vidéos de différents formats (30 mn, 60 mn et 90 mn) et niveaux (débutant, intermédiaire et avancé). Ils pourront aussi choisir les supports -tapis, appareils- et accessoires – ballon, cerceau, élastiques… Par la suite, j’envisage d’enrichir cette base de données, d’une à deux vidéos par semaine. Lancement prévu en automne 2018.

Je m’apprête aussi à ouvrir une chaîne youtube. En fait, c’est imminent. Il ne reste que quelques détails à régler. Donc courant mars, si tout se passe bien, vous pourrez découvrir la joie du mouvement façon goneadventuringpilates avec des séries d’enchaînements courts. Si l’enthousiasme est le même que sur les vidéos enregistrées pour mon site, le concept est un peu différent. Ici, pas d’appareil et d’accessoire mais des exercices sur tapis inspirés de la méthode pilates et du fitness.

 

En attendant vous pouvez suivre Kristi sur instagram : @goneadventuringpilates.

Photos : ©Lucile Pescadère

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :